Journée utilisateurs PSL 2018

Journée Utilisateurs PSL

Vendredi 1er juin 2018
EFS Auvergne-Rhône-Alpes
Première Journée Utilisateurs de produits sanguins labiles

Faculté de Médecine Lyon Est
Domaine Rockefeller
Bâtiment J.F. CIER
Amphithéâtre C

Première Journée « Utilisateurs de Produits Sanguins Labiles »

Lyon, 1er juin 2018

 

La Première Journée « Utilisateurs de Produits Sanguins Labiles », organisée par l’Etablissement français du sang Auvergne Rhône Alpes, a réuni à Lyon des personnels hospitaliers impliqués dans l’activité transfusionnelle et de l’Etablissement français du sang. Cette rencontre avait un double objectif : apporter à chacun des informations sur des thèmes d’actualité et permettre des échanges entre personnes travaillant ensemble, au quotidien, pour assurer la satisfaction des besoins transfusionnels des patients.

Les sujets abordés ont été très variés, incluant la prise en charge de l’hémorragie massive dont les schémas thérapeutiques ont beaucoup changé ces dernières années et l’application de la procédure de délivrance en urgence des produits sanguins labiles au regard des nouvelles recommandations de la Haute Autorité de Santé et sa mesure d’impact.

Une présentation a porté sur l’expérience d’un service d’hospitalisation à domicile rattaché à un centre hospitalier pratiquant régulièrement des transfusions à domicile. Ce domaine est en pleine évolution avec, très récemment, la publication de recommandations professionnelles et une revalorisation tarifaire accordée par le Ministère de la santé.

La prescription connectée intéresse tout particulièrement les utilisateurs de produits sanguins labiles et l’Etablissement français du sang. Parvenir à assurer la transmission informatisée d’une prescription de produits sanguins labiles apportera, dans les années futures, une sécurité et une traçabilité accrues. Elle imposera très probablement le changement de bien des pratiques.

Enfin, deux présentations ont été consacrées aux produits sanguins labiles eux-mêmes à travers la réduction de pathogènes avec la généralisation de la délivrance de concentrés de plaquettes traités au cours de l’année 2017 et les concentrés de plaquettes conservés à +4° C, produit existant et autorisé dans certains pays et dont le développement se poursuivra.

 

Dr Pierre MONCHARMONT